Le Fatbike ou VTT sur neige au ski

Qu'est-ce que le fat bike ?

Qu'est-ce que le fat bike ?

Comme son nom l'indique, le fat bike est un "gros vélo", en fait une sorte de VTT assez classique, mais équipé de grosses roues aux pneus particulièrement larges (5 pouces) que l'on utilise sous-gonflés. L'avantage de cette utilisation de pneus larges en sous-pression est une portance bien plus grande, ainsi qu'une adhérence grandement améliorée : on peut donc les utiliser sur la neige ou le sable en s'enfonçant beaucoup moins qu'avec un VTT classique. C'est plus ou moins vrai selon la densité de la couche de neige. L'inconvénient est évidemment un rendement d'effort bien inférieur : le fat bike est une activité très fatigante.

Il faudra commencer par choisir votre vélo avec soin : les pneus de 5 pouces doivent être montés sur des jantes de 100 mm, pour qu'il puisse supporter la complexité du terrain. La pression doit être adaptée à la nature du parcours. On conseille en général 7 ou 8 PSI de pression pour une neige tassée façon piste de raquette, mais on peut descendre à 5 PSI pour aborder la neige molle, lorsque le besoin de "flottaison" est maximal.

Enfin, comme le fat bike est une activité physique exigeante, elle s'adresse en priorité à des sportifs aguerris, au système cardiaque et vasculaire en bonne condition, car le fat bike mobilise tous les muscles du corps. Il est impératif de bien s'hydrater avant de commencer le parcours et de faire 10 à 15 minutes d'échauffement préalable.

Quel matériel faut-il pour faire du fat bike au ski ?

Le vélo

Une constante dans tous les types de VTT destinés à la neige : le cadre doit être large et suffisamment robuste pour supporter des pneus sous-gonflés sur un environnement flottant comme la neige. On trouve des fat bike et des VTT destinés à la neige à partir de 400 € pour des modèles simples, mais le prix peut monter jusqu'à 5000 € pour un vélo à assistance électrique. Pensez à y adjoindre un petit nécessaire en cas de problème lors de votre balade : une trousse à pharmacie permettant de faire face aux petites blessures, une ration d'eau et de nourriture en cas de besoin, une lampe frontale pour retrouver votre route de nuit ou en début de soirée (les nuits tombent vite en hiver) et une pompe pour regonfler les pneus.

Confort et sécurité

Optez pour des vêtements à la fois chauds et légers, pour ne pas gêner vos mouvements dans l'effort : misez sur la polaire et les textiles hautes technologies, et évitez la combinaison de ski qui ralentira tous vos mouvements. Les gants sont évidemment indispensables pour ne pas vous retrouver avec les doigts gelés autour du guidon. De même, n'oubliez ni les lunettes pour vous protéger du soleil et du vent, ni le casque, obligatoire, parfaitement réglé autour de votre tête.

Où pratiquer le fat bike au ski ?

Conscientes du succès potentiel de ce nouveau sport de neige, plusieurs stations proposent déjà des parcours encadrés avec location de vélos. Nous en avons sélectionné quelques-unes.

Si vous aimez le ski dans les reliefs sauvages des Pyrénées, vous trouverez aux Peyragudes, au Grand Tourmalet ou à Ax 3 domaines la possibilité de louer un fat bike pour découvrir la montagne autrement.

Les fans des stations alpines ont quant à eux l'embarras du choix, puisque le fat bike s'y est largement démocratisé. La plupart des clubs vous proposeront des sorties centrées avant tout sur la descente et le plaisir de la glisse, mais les sportifs de bon niveau pourront aussi s'initier à de vrais parcours de rando, accompagnés d'un moniteur expérimenté, à moins que le club ne propose des VTT à assistance électrique pour profiter de la promenade sans s'épuiser. Vous trouverez facilement des sorties à Villard-de-Lans dans le Vercors, à Montchavin La Plagne et Peisey-Vallandry sur le domaine Paradiski, aux Saisies ou à Courchevel, ou encore à Chamrousse et au Grand Bornand.

Enfin les amoureux du Massif Central auront le plaisir de découvrir le fat bike dans le parc des Volcans d'Auvergne à la station Mont Doré, dans le massif du Sancy.

Dans l'immense majorité des cas, l'ensemble du matériel est prêté et inclus dans le forfait fat bike à la journée ou à la demi-journée. Pensez simplement à vous habiller chaudement et à vous munir de votre forfait de remontée mécanique.