Les gants de ski

Les types de gants de ski .

Les types de gants de ski

Il existe plusieurs sortes de gants et plusieurs groupes de personnes à qui ils se destinent.

Les gants en Gore-Tex

Le Gore-Tex est une matière hautement imperméable qui est en plus isolante et que l'on retrouve dans la plupart des vêtements de ski. Les gants en Gore-Tex sont tous équipés d'une membrane d'isolant ainsi que d'une doublure en laine naturelle ou en polaire. Pour le froid rigoureux, préférez la laine naturelle qui conservera plus longtemps votre chaleur et qui ne gardera pas l'humidité. La laine de mérinos est à la fois légère et très rapide à sécher.

Les gants avec traitement déperlant

De nombreux gants de ski ne sont pas en Gore-Tex. Il s'agit en général des produits moins haut de gamme. Le tissu synthétique qui recouvre la polaire intérieure a été traité avec un produit déperlant, empêchant ainsi l'eau de pénétrer dans le gant. Le plus souvent, l'eau finit tout de même par rentrer et les doigts commencent à être mouillés à la mi-journée.

Les gants femme

Les femmes ont des mains souvent plus fines que les hommes. Il n'est pas possible de considérer que les gants se classent uniquement par taille. La forme et la largeur de la main sont aussi très importantes. Il faut que la main puisse bouger à l'intérieur afin de laisser l'air circuler mais le gant ne doit pas être lâche.
  • Columbia Sport propose une paire de gants pour femme à 60 euros.
  • Craquez pour The North Face Montana, des gants en Gore-Tex et doublure en polaire à 90 euros.
  • Salomon vous propose ses gants pour femme Icon DTX pour 120 euros.

Les gants homme

Pour les amoureux du snowpark, des gants techniques deviennent indispensables. Souvent plantées dans la neige, les mains ne sauraient être mouillées en quelques chutes.
  • The North Face présente des gants Rivelstoke Etip en cuir synthétique traité contre l'humidité, avec doublure en tricot brossé pour 70 euros.
  • Les Dakine Excursion Gloves en gore-tex se trouvent à 80 euros.
  • Laissez-vous tenter par Black Diamond et ses gants Inforcer à 150 euros, en nylon imperméable et doublure en polaire.

Les gants junior

Il est très important de protéger les mains des enfants. Prêtez une attention spéciale à la taille et à la place que prennent les mains dans le gant car les enfants ont souvent tendance à dire qu'ils sont bien même si le gant est trop grand ou trop petit. En conséquence, viennent l'inconfort et des blessures sur les pistes. Vous trouverez facilement de bon gants chez Décathlon ou Sport 2000 entre 20 et 50 euros.

Pourquoi porter des gants de ski ?

Se protéger du froid

La première raison qui vient à l'esprit, lorsque l'on porte des gants aux sports d'hiver, est de se protéger contre le froid. Le vent glacial qui vient nous dévorer lorsque l'on se lance tout schuss dans la descente aurait tôt fait de geler no mains. Que dire du temps passé en altitude sur les remontées mécaniques, exposés aux intempéries ?

Pouvoir tomber sans geler

Lorsque vous chutez, le contact entre la neige glaciale et vos mains pourrait rapidement endommager votre derme. Il faut faire attention à l'humidité et au froid car une main restée dans la neige est une main qui s'abîme. Il faut ensuite la réchauffer par paliers et appliquer de la crème réparatrice. Les gants imperméables vous permettent d'éviter ce genre d'accidents.

Se protéger contre les chocs

En tombant, vous entrez en contact avec la neige mouillée mais aussi avec des aspérités, des bâtons ou d'autres skieurs. Un choc qui pourrait casser une main sera amorti par le port de gants.

Éviter de se couper les doigts

Lorsque vous vous trouvez dans la neige, si un autre skieur ne parvient pas à maîtriser sa trajectoire, il se peut qu'il fasse glisser ses spatules sur votre main. Sans gants, vos doigts pourraient être sectionnés. Les gants solides vous protègent.

Les avantages des gants et des moufles

Par temps très froid, mieux vaut porter des moufles que des gants. Les moufles, en regroupant vos doigts permettent à la chaleur de circuler, là où elle est arrêtée par l'isolation de chaque doigt dans le gant. Le point faible de la moufle, cependant, est qu'elle ne permet pas une aisance de mouvements équivalente à celle des gants. C'est néanmoins la solution adoptée par la plupart des snowboarders et des skieurs hors-piste.