Les protections pour les snowboardeurs

Quelles sont les protections indispensables quand on fait du snowboard ?.

Quelles sont les protections indispensables quand on fait du snowboard ?

Le port du casque

Le port du casque devrait être obligatoire pour tous les sports de glisse et plus particulièrement pour le snowboard, car il est très facile de faire une faute de carre et de retomber directement sur la tête sans avoir eu le temps de mettre les mains. D'autant plus nécessaire, pour les snowboardeurs qui pratiquent le freeride, ou le freestyle avec des sauts les plus incroyables les uns des autres. Il faudra également veiller à ce que votre casque soit adapté à votre tour de tête, ni trop grand, ni trop étroit pour que vous soyez en sécurité et à l'aise. En plus de nos jours, plus d'excuse de coquetterie, le casque est un véritable accessoire très à la mode à moduler avec sa combinaison.

Le port du masque

Evidemment plus que nécessaire pour la protection des yeux, car en montagne la réverbération du soleil sur la neige peut avoir des conséquences dramatiques. Vaut mieux prévenir que guérir ! Quels sont alors les masques à privilégier ? Premièrement, il faut choisir la protection UV adaptée, par exemple, en moyenne montagne l'indice de protection nécessaire est l'indice 3, et en haute montagne, c'est l'indice 4. Secundo, il faut qu'il soit bien hermétique pour éviter la buée sur la vitre, on doit pouvoir le régler avec des sangles, ne pas trop être serré. La monture doit être aussi assez souple pour pouvoir s'adapter au port d'un casque et/ou de lunettes médicales. Très important également, il doit tenir compte des changements de luminosité extérieure, par exemple lors d'un temps couvert, il faut opter pour un masque de snowboard clair, voire orange, jaune ou rose, et une teinte sombre, avec un écran miroité, lors d'un franc soleil. Et finalement, pour votre confort, il doit avoir beaucoup de mousse, pour ne pas faire souffrir la peau de la pression. Pourquoi porter un masque plutôt que des lunettes de soleil ? Le masque va recouvrir toute la forme du visage, aura une meilleure tenue et protégera contre les rayons latéraux et ceux venant d'en haut.

Des gants adaptés à la pratique du snowboard

En snowboard le port de gant et plus adapté que les moufles, vous aurez ainsi plus de dextérité, et il sera bien plus facile de remettre vos fixations par exemple. Il existe d'ailleurs des gants confectionnés spécialement pour les amoureux de ce sport. Ils devront bien entendu être imperméables, respirant pour éviter la condensation et les mauvaises odeurs, solides en ayant un renforcement sur la partie interne et remonter sur vos avant-bras, pour avoir un maximum de protection pour vos poignets. Car une blessure courante dans le snowboard est la fracture du poignet, ainsi, si vous optez pour des gants suffisamment longs avec renforcement, vous éviterez des traumatismes plus sévères. Pour un débutant, il serait judicieux de vous faire conseiller par un professionnel pour avoir une protection optimale.

La protection des coudes et des genoux

En snowboard, le corps est mis à rude épreuve, étant donné que l'ensemble du corps est en mouvement. Lors d'une chute, les coudes et les genoux sont des parties qui peuvent être blessées, surtout lors d'une mauvaise réception. Donc, pour vous éviter toutes blessures superflues, le port d'une protection pour coude ou genou (modèle interchangeable) est un véritable avantage.

Protection dorsale

Les motards ne sont pas les seuls à porter une protection dorsale, cet accessoire est également très important et apprécié des snowboardeurs, spécialement pour ceux qui font du freestyle ou du freeride, où les chutes à très grande vitesse et les mauvaises réceptions de sauts peuvent être fatales pour la colonne vertébrale. Il en existe bien sûr plusieurs types à savoir : des courtes, des longues, dorsale à bretelles, dorsale intégrée dans un gilet ou des sacs à dos avec dorsale intégrée. Comment bien la choisir ? Il faut impérativement l'essayer avant de l'acheter, comme pour le casque, elle doit correspondre à votre morphologie. Car une dorsale trop longue ou courte peut avoir l'effet inverse en cas de chute, et vous causer des lésions au lieu de vous protéger efficacement.