Ski hors piste : le pratiquer en sécurité

Le ski hors piste demande un certain niveau et une bonne expérience. Mais même en étant expert, il faut garder à l'esprit que ce n'est pas une pratique sans risque et qu'il est nécessaire de rester vigilant à tout moment lors d'une descente. Votre matériel de ski et votre préparation sont également très importants et conditionneront en partie la réussite ou non de votre sortie. Que vous souhaitiez vous lancer sur du hors piste pour la première ou que vous soyez un habitué, voici quelques règles à toujours respecter pour une session de freeride en toute sécurité.

Le ski hors piste demande un certain niveau et une bonne expérience. Mais même en étant expert, il faut garder à l’esprit que ce n’est pas une pratique sans risque et qu’il est nécessaire de rester vigilant à tout moment lors d’une descente. Votre matériel de ski et votre préparation sont également très importants et conditionneront en partie la réussite ou non de votre sortie. Que vous souhaitiez vous lancer sur du hors piste pour la première ou que vous soyez un habitué, voici quelques règles à toujours respecter pour une session de freeride en toute sécurité.

Les 5 commandements du ski hors piste

Partir s’éclater dans la poudreuse doit toujours se faire en prenant des précautions et en respectant quelques règles élémentaires :

S’équiper correctement

  • Des skis ou un snowboard bien larges, permettent d’avoir une bonne portance et d’éviter de s’enfoncer dans la poudreuse.
  • Un casque pour protéger sa tête en cas de chute.
  • Une protection dorsale qui atténue le choc d’un impact en cas de chute.
  • Le trio DVA, pelle et sonde, utile pour rechercher une ou des personnes ensevelies en cas d’avalanche.

Ne jamais partir seul

  • Etre accompagnés de professionnels aguerris (guides et moniteurs), surtout si vous débutez et/ou que vous ne connaissez pas l’itinéraire sur lequel vous prévoyez de vous lancer
  • Dans tous les cas, ne partez jamais seul, le freeride est un sport d’équipe.
  • Indiquer à des proches et au poste de secours votre parcours ainsi que l’heure approximative de votre retour.
Freeride en groupe

Gergely Csatari – Flickr

S’informer sur les conditions climatiques

Le bulletin d’estimation du risque d’avalanche (BRA), émis par Météo France, informe sur les risques d’avalanche. Il est indispensable de s’informer sur le risque d’avalanche avant toute sortie en hors piste. Le BRA est disponible en temps réel sur internet ou auprès des professionnels en station et des postes de secours.

  • Risque 1 : Faible
    Le manteau neigeux est bien stabilisé. Les déclenchements d’avalanches ne sont en général pas possibles uniquement par forte surcharge sur de très rares pentes raides.
  • Risque 2 : Modéré
    Le manteau neigeux est bien stabilisé, excepté dans quelques pentes raides. Des déclenchements d’avalanches sont possibles par forte surcharge dans quelques pentes décrites dans le BRA.
  • Risque 3 : Marqué
    Le manteau neigeux n’est que modérément à faiblement stabilisé dans de nombreuses pentes raides. De faibles surcharges peuvent suffire à déclencher des départs d’avalanches, et quelques départs spontanés sont envisageables.
  • Risque 4 : Fort
    Le manteau neigeux n’est pas stabilisé dans la plupart des pentes. De nombreux départs d’avalanches spontanés de taille moyenne à grosse sont à prévoir.
  • Risque 5 : Très fort
    Même en terrain relativement plat, de grosses avalanches sont à attendre.
Préparation hors piste

Fusio11 – Flickr

Observer son environnement

Une des règles d’or du ski hors piste est de ne jamais s’engager en même temps dans une même pente. La descente doit s’effectuer par chaque freerider un par un tout en prenant soin de garder un œil sur celui qui est en train de skier. La vigilance doit être continue, vous devez observer votre environnement et anticiper au maximum tous vos mouvements. L’analyse des dangers se trouvant sur votre route est primordiale : barre rocheuse, crevasse, rochers, plaque de neige instable…

Savoir renoncer

Si les conditions ne sont pas réunis pour pouvoir profiter du ski hors piste, il vaut mieux reporter sa sortie à un autre jour. Il n’est pas nécessaire de prendre des risques inutiles et chercher à défier mère nature.

Profitez du freeride en sécurité

Freeride en sécurité

Sébastien Bucci – Flickr

L’attention dans la descente est toute aussi importante que la préparation avant une sortie hors piste. Il peut être nécessaire d’adapter sa technique de ski en pleine glisse, selon plusieurs critères relatifs au manteau neigeux et au relief :

  • selon la qualité, la densité et la profondeur de la neige
  • selon le degré de la pente et la largeur du terrain

Enfin, voici quelques précisions sur l’équipement à avoir en cas d’avalanche lors d’une sortie hors piste :

  • DVA: permet de localiser une victime ensevelie grâce à l’émission-réception d’un signal
  • Sonde: permet d’évaluer la profondeur à laquelle se trouve une victime
  • Pelle: permet de dégager une victime ensevelie sous la neige
  • Sac ABS: sac à doc déployant un airbag permettant d’augmenter les chances de survie en cas d’avalanche

Vous l’aurez compris, une sortie en hors piste ne s’improvise pas mais doit au contraire être soigneusement préparée pour assuré un maximum de sécurité lors des descentes.